Prolongation de l’appel à participation – Territoires en Image 2018 / Prolongation of the call for applications – Territoires en Images 2018

Pour permettre à de nombreux.ses photographes et vidéographes de participer au festival, nous avons décidé de prolonger l’appel à participation au concours Photo et Vidéo jusqu’au 15 mai 2018.

Envoyez-nous vos projets par mail à : asso.arrimage@gmail.com, accompagné du formulaire d’inscription vidéo ou du formulaire d’inscription photo dûment rempli. Vous trouverez également le règlement des concours photo et vidéo ainsi que la grille pour le concours photo en suivant ce lien.

L’équipe d’Arrimage tient à remercier tous les candidat.e.s aux concours photo et vidéo d’avoir répondu à l’appel. Nous avons reçu durant ces dernières semaines de nombreux films de provenances, de thèmes et de styles divers. Les sélections sont en cours et nous sommes aussi ravis qu’impatients de découvrir vos œuvres.

Cher.e.s photographes et vidéographes, n’hésitez plus à nous envoyer vos projets, nous nous ferons un plaisir de vous accueillir bientôt à l’Institut de Géographie pour quelques jours de partage.

A bientôt !

————————————————————————————————————————————-

The 22th Festival Territoires en images will take place in November 2018 at the Institut de Géographie, Paris V.

To allow other people to send us their photo and video projects, we have decided to prolong the call for applications. You can now send us your projects until May 15th, 2018. 

Send us your application at asso.arrimage@gmail.com with the form for the documentary contest or the form for the photo contest. The conditions of the two contests are available here.

Thanks to the applicants who already sent us their projects. We received a lot of applications and we are now making the selection. We are really happy and honored to see your projects.

Thank you !

AFFICHE_TEI2018

Appel à participation/Call for applications – Territoires en Images 2018

Le 22e Festival Territoires en images se déroulera en novembre 2018 à l’Institut de Géographie, Paris Ve. Deux jurys, composés d’étudiant.e.s, de professeur.e.s et de professionnel.le.s en géographie et en audiovisuel, seront chargé.e.s de récompenser leur sélection de films et de photographies parmi une dizaine en compétition.

Films et photos doivent être envoyés avant le 20 avril 2018 

Thème des concours : Territoire(s)

Télécharger les bulletins d’inscription et découvrir le détail des modalités de participation en bas de page…

Le festival est organisé par l’association Arrimage rassemblant étudiant.e.s, enseignant.e.s – chercheurs.cheuses, professionnel.le.s du film documentaire et de la photographie autour de trois axes principaux : la promotion de la photographie et du film documentaire, la sensibilisation à l’image, l’initiation et le soutien à la réalisation de projets.

Inscription à la compétition de films-documentaire :

TEI2018_Reglement_et_conditions_FILM

TEI2018_formulaire_candidature_film

Inscription à la compétition photos :

TEI2018_Reglement_et_conditions_PHOTO

TEI2018_formulaire_candidature_photo

grille

————————————————————————————————————————————-

The 22th Festival Territoires en images will take place in November 2018 at the Institut de Géographie, Paris V. Documentary film and photo competitions. Two juries composed of students, professors and professionals of documentary film and geography will award prizes among the selected creations.

Films and photos must be submitted before April 20th, 2018

The theme for the Film & Photo Competition is : Territories

To download a registration form or find out about our conditions of entry, please follow the links below…


The festival is organized by the association Arrimage, which gathers students, teachers, researchers, and professionals of documentary film and photography around three basic objectives: promoting documentary photography and film, promoting awareness to images, introducing to and supporting project realization.

Submission to the documentary film competition :

TEI2018_Conditions_and_regulations_FILM

TEI2018_Registration_Form_Film

Submission to the photo competition :

TEI2018_Conditions_and_regulations_PHOTO

TEI2018_Registration_Form_Photo

grille

Illustration réalisée par Mathilde Selli

AFFICHE_TEI2018

« Mourir à trente ans » de Roman Goupil

1968, 1973, 1980, 1984, 1986, 1994,  2003, 2006, 2007, 2008, 2016, 2018. En cinquante ans et 38 gouvernements, les étudiant.e.s se sont soulevé.e.s à de nombreuses reprises.

Ce mardi, en pleine période de mouvement étudiant et quelques jours après la reprise de Tolbiac par les autorités, Arrimage vous propose « Mourir à trente ans », un film de Romain Goupil sorti en 1982 traitant du quotidien des militants étudiant.e.s et lycéen.ne.s d’extrême gauche de 1965 à la mort de Michel Recanati. Ce film a reçu la Caméra d’Or au festival de Cannes en 1982. Suivra un débat autour du film et relié à l’actualité.

—————————————–

« Mourir à trente ans »

Réalisé par Romain Goupil en 1982

Durée : 95 minutes

—————————————–

La projection sera comme d’habitude suivie d’un débat/discussion et précédé d’un apéritif qu’il ne tient qu’à vous de composer !

Entrée libre, venez nombreux.ses !

 

35055.jpg

 

Save the date !

Le programme de la 21e édition du festival TERRITOIRES EN IMAGES est enfin disponible! Du jeudi 23 novembre au samedi 25 novembre, venez redécouvrir le cinéma et la photographie à travers les regards croisés d’artistes, de techniciens, d’enseignants et d’étudiants à l’Institut de géographie de Paris (191 rue Saint-Jacques, 5e arrondissement).

Une sélection de 11 séries photographiques sera exposée dans le hall de l’Institut de Géographie du jeudi 23 au samedi 25 novembre 2017. Le vernissage aura lieu le jeudi 23 novembre à 18h.

A partir du vendredi 24 novembre à 14h, et jusqu’au samedi 25 au soir, venez participer aux projections-débats dans le Grand Amphi de l’Institut de géographie. Ce sera l’occasion de découvrir une sélection de 10 films documentaires privilégiant différents regards sur le réel et sur les territoires.

Entrée libre et gratuite, pour petits et grands !

Participez à l’événement sur Facebook, et propagez la nouvelle !

 

/// PROGRAMMATION

JEUDI 23 NOVEMBRE /// à 18h : Vernissage de l’expo photo

Julien BAROGHEL, Celles du foot (Lycée du Mirail, Toulouse, France)
Benjamin BECHET, 1km², Les Patûrages (Rome, Italie)
Leila DANEROL, Territoire égaré (Allemagne)
Emmanuel PARRAUD, Le royaume (Sligo, Irlande)
Pascal GARRET, Territoires de la récupération, territoires de la marge ? (Le Caire, Casablanca et Istanbul)
Olivier GASSIES, Le voyage suspendu (Calais, France)
Lucie GUESNIER, Stigmates au présent (Îles Svalbard, Norvège)
Stéphane HUREL, Quartier de l’Eglise, territoire en déconstruction (Blainville, France)
Yves LE FLEM, Choulle (Tricot, Oise, Plateau Picard, France)
Sébastien POIX, Callejeros (La Havane, Cuba)
Olivia ZARCATE, Chromatic cities (Hong Kong)

VENDREDI 24 NOVEMBRE /// Projections-débats

14h : Zone Rouge, de Laetitia MOREAU et Olivier DUBUQUOY (52min)

Une mine d’alumine rejette des boues rouges depuis 50 ans en Méditerranée. Des dirigeants justifient ces pratiques et s’engagent dans la transformation des déchets. Des opposants dénoncent une désinformation toxique.

15h15 : Vivre avec son œil, de Naïs VAN LAER (53min)

A 80 ans, le photographe Marc Garanger revient sur sa carrière et nous raconte ce qui est au fondement de son regard : la guerre d’Algérie, les goulags du grand Nord soviétique, la résistance des peuples autochtones de Sibérie et l’inlassable lutte pour la décolonisation de la pensée.

16h30 : Les Tisserands, d’Antoine MELCHIOR (60min)

Ici, tisserands et couturières conjuguent le temps de la mondialisation avec celui d’une vie locale préservée. Des ateliers de confection à la traditionnelle fête de l’Ours. Suivons les fils qui lient ces hommes de cette vallée.

17h50 : Congo Paradiso, de Benjamin GEMINEL et Tristant THIL (56min)

Contre les traumatismes de la deuxième guerre du Congo, une auteure belge met en scène une pièce avec les enfants confrontés aux conflits.

SAMEDI 25 NOVEMBRE /// Projections-débats

10h : La guerre du vin, de Sébastien LE CORRE (52 min)

Dans les années 60/70, les viticulteurs du Midi, regroupés en « comités d’action viticoles » luttent pour freiner les importations de vin, réguler le marché agricole. La tension monte, jusqu’au 4 mars 1976 lors d’une manifestation qui fait 2 morts, des blessés par dizaines, et un paysage syndical qui, depuis, reste pétrifié à l’idée de rejouer la même tragédie.

11h15 : Planète Marseille, Enfants des Comores, de Charlotte PENCHENIER (52min)

Une communauté comorienne entre 1ère et 2ème génération immigrée. Où comment se composent et évoluent les rapports aux cultures qui façonnent de nouvelles manières de vivre.

14h30 : Vukovar(s), de Grégoire OSOHA et Timothée DEMEILLERS (53min)

Plus de 20 ans après la fin de la guerre en ex-Yougoslavie, la ville reste marquée par cette épreuve. Encore plus que les murs, les esprits en gardent des traces profondes. La division silencieuse entre croates et serbes reste une réalité prégnante.

15h45 : Corps, de Benjamin d’AOUST (16min)

Les murs d’une prison. Les voix, les cris des prisonniers échappent à la litanie des jours.

16h20 : Loin du Cap Nègre, de Guy GIRARD (8min)

Des cabines, des enfants, des estivants, des plages, des cerfs-volants et des lumières du Nord… Un documentaire à la forme originale.

16h50 : Derrière les pierres, de Magali ROUCAUT (59min)

Dans un ancien quartier populaire de Paris, la dernière usine va disparaître, sans bruit. Accrochés à la façade, des panneaux d’un promoteur immobilier annoncent déjà sa transformation en immeuble d’habitation. Derrières les murs, les ouvriers encore au travail. Leur parole émerge à travers le son des machines. Un chœur de voisins résonne dans la rue et révèle la violence sourde des mutations de la ville.

19h00 : Remise des prix aux cinéastes et aux photographes

Plan de travail 1 copie 2.png

En espérant vous retrouver nombreux à cet événement cher à nos yeux, pour partager moments de rencontres et de débat, et œuvres audiovisuelles édifiantes !

L’équipe d’Arrimage

Détenues

De retour de Prague, l’association Arrimage se tourne vers les prisons françaises.

Elles s’appellent Betty, Edith, Françoise et Danièle. Elles ont été condamnées à de longues peines parce que, pour la plupart et comme elles le disent à mots couverts, elles ont « enlevé la vie à quelqu’un ». Elles regrettent leurs actes mais elles en assument le prix, et elles témoignent à visages découverts ; dispositif inédit qui prend soin de conserver un voile de pudeur.

Détenues, de Marie Drucker (2015, 60min)
Mardi 24 octobre 2017, à 20h30

8 bis rue du Buisson Saint-Louis, 75010 Paris