Amour, tendresse et sexualité

“EUX ET NOUS, quelle expression cinématographique pour accueillir le témoignage de l’autre?” Dans le prolongement de nos débats initiés avec DEVANT LE MUR de Daisy Lamotte, Z32 d’Avi Mograbi et THE THIN BLUE LINE d’Errol Morris.

MARDI 10 NOVEMBRE 2015 – 20h

8 bis rue du Buisson St Louis à Belleville
(Métros : Belleville ou Goncourt) au fond de la cour sur la droite

On vit d’amour de Silvano Agosti

(1984, Italie, 1h40)

Silvano Agosti a choisi de montrer sept portraits parmi les milliers de personnes filmées pendant 3 années à Naples dans le cadre de son enquête sur la sexualité, l’amour et la tendresse, qui sont selon lui vouées à être vécues séparément dans notre société moderne. Rares sont les films qui donnent à voir et à entendre avec autant d’intensité et de franchise, parfois à la limite de l’impudeur, les témoignages de vies, souvent douloureuses, mais en quête singulière d’amour.

On vit d amour