Responsabilité et créativité !

Conscience oblige. Voici le temps de rester chez soi, le temps de regarder un max de documentaires intelligents, disponibles sur de nombreuses plateformes indépendantes comme celle de Mediapart qui diffuse les films programmés au Festival Cinéma du Réel, sur Tënk, sur le site de divers festivals internationaux…encore sur ce site ! Et oui, vous pouvez visionner une dizaine de courts-métrages dans notre rubrique « Paris Places » et/ou imaginer depuis chez vous ce qui fait le caractère d’un lieu qui vous intrigue.

Découvrez plus bas une liste (qu’on prendra soin de compléter au fil du temps) des plateformes numériques qui diffusent des films documentaires (et autres) gratuitement.

Et maintenant, le programme des prochains mois :

Malgré tout, l’équipe de l’association Arrimage souhaite continuer d’organiser des rencontres autour du cinéma documentaire, avec quelques

  • Le documentaire « Les Yeux des femmes » de la réalisatrice Léna Grelet sera reprogrammé prochainement. Ce film a été réalisé dans le cadre de l’association « Les yeux des femmes », une association qui vise à promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes et lutte contre toutes formes de discriminations.
  • Le Festival « Territoires en Images » de novembre se prépare déjà ! Le comité de sélection se réunit chaque semaine pour discuter des nouveaux projets reçus, en priorité les films. Nous avons prolongé l’appel à candidatures jusqu’au 30 mai, n’hésitez pas à transmettre l’info aux intéressé.e.s !
  • Encore pleins de surprises et de projections « Hors les murs » qui doivent être reprogrammées en raison de la crise sanitaire. On vous tient vite au courant.

D’ici là, prenez soin de vous ! Restons éveillés face à l’avenir.

L’équipe d’Arrimage.


Quelques plateformes gratuites de diffusion de films, notamment documentaires :

Pour sa contribution à la continuité pédagogique en temps de crise sanitaire, un grand MERCI à toute la communauté de géographes francophones GEOTAMTAM ! Nous tâchons ici de rendre compte de leur fervent intérêt pour la construction conciliée d’une base de données documentaire percutante.

Côté Festivals

  • Le 17e Festival International du Film Océanien, qui a eu lieu à Papeete (Tahiti) début février, s’invite « dans ton salon » ! Accédez à une belle variété de films tirés des archives du FIFO, mais attention, c’est seulement jusqu’au 1er mai.
  • L’International Documentary Film Festival Amsterdam (IFDA), qui n’est autre que le plus prestigieux festival de films documentaires au monde, a récemment offert un beau cadeau à tous les passionnés du genre. Le festival néerlandais a récemment mis en ligne plus de 300 documentaires, à visionner gratuitement. Ces 300 films sont issus des différentes éditions de l’IFDA, sur une période allant de 1988 à 2019.

  • Sur le site web de notre chère association étudiante, celui sur lequel vous lisez ces mots, vous pouvez visionner une dizaine de courts-métrages dans notre rubrique « Paris Places »
  • le site Doc2Geo, créé il y a plusieurs années par X. Browaeys (membre fondateur de l’association Arrimage) dispose d’un grand nombre de films inédits et très intéressants, tous réalisés par des géographes !

Côté Plateformes de streaming

  • Chaque semaine, MK2 et Trois Couleurs vous offrent une sélection de films gratuits : c’est MK2 Curiosity.

Côté Portails numériques des sciences humaines

  • Le site d’Hypothèses, plateforme de carnets de recherche en sciences humaines et sociales, rassemble de nombreux films de recherche en sciences sociales qui sont associés à des textes de présentation.
  • L’IRD Audiovisuel met à disposition une grande base de films de géographes (et d’autres disciplines) dont certains peuvent être vus en ligne, notamment les films d’étudiants réalisés dans le master PED Paris 1 et Paris 7 sous la co-direction de Bernard Surugue.
  • Pour les anglophones, le site filmgeographies.com compile des « films made by geographers, and films about geography ».
  • Dans le cadre d’un projet de recherche sur la place des patrimoines dans la planification urbaine, nous avons mis en ligne un certain nombre de ressources vidéos, dont un documentaire d’une trentaine de minutes intitulé « A la recherche du PLU patrimonial« . Toutes les vidéos sont en accès libre et gratuit sur une chaîne Canal-U dédiée. Par ailleurs, un livret de synthèse et d’autres formes de ressources sont téléchargeables sous certaines vidéos.
  • 5 vidéos courtes sur des scénarios de transition énergétique en ville. Centré sur un des acteurs-pivots de l’énergie et de l’urbanisme (Collectivités locales, Etat, entreprises gestionnaires de l’énergie, coopératives d’habitants), chaque scénario présente les implications à trois niveaux : bâtiment, ville et Pays. https://www.youtube.com/playlist?list=PLIXAicJJXv1Cq1GymN_D6w03xS2k4q_Rc
  • Sur le même thème et dans un objectif proche, la Boite à Outils Climat Air Urbanisme rédigée par Le laboratoire PACTE, l’Agence d’Urbanisme de la Région Urbaine Grenobloise et Grenoble Alpes Métropole. 
    S’ y trouvent – : – (presque) toutes les prescriptions de sobriété, efficacité et développement d’énergie renouvelable ainsi que d’adaptation aux effets du changement climatique à introduire dans un PLU et compatibles avec le code de l’urbanisme – une méthode de copilotage par les services ou élus communaux de la conception de projets immobiliers privés en amont de la délivrance du permis de construire. 
    Cette boite à outils articule ainsi prescriptions d’urbanisme réglementaire et méthode d’urbanisme négocié. Une part de ces prescriptions a été reprise par le PLU métropolitain entré en vigueur au premier janvier 2020. 
  • Ce n’est pas un film de géographe mais c’est un très beau film documentaire géographique :
    « Les femmes aussi…  » série en 4 tableaux dont un sur les « travailleuses de la nuit à Paris » qui porte sur ces femmes de ménage qui se lèvent à 4h du matin ou encore plus tôt pour nettoyer les bureaux, les gares, etc.
    1967. En noir et blanc. Archive INA, mise sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=611FiGKm-jE
  • la conférence de J-B FRESSOZ (historien des sciences) est très utile à tout géographe qui veut comprendre les liens entre énergie – automobile – maison individuelle – lobbys et plus globalement l’étalement urbain et la transition énergétique et écologique. TRANSITION, PIÈGE À CON ? – JEAN-BAPTISTE FRESSOZ https://www.youtube.com/watch?v=lO0r5O4-2wU
  • Deux excellents reportages réalisés par le géographe Olivier Archambeau et des étudiant.e.s du Pôle image du département de géographie de l’Université Paris 8 sur la route 66 et les Great Northern et Stuart Higways (Australie), et que vous pourrez trouver sur Vimeo en consultant les liens suivants : https://vimeo.com/35060677 (route 66) et https://vimeo.com/35057618 ( Great Northern et Stuart Higways).
  • Le dernier film de Olivier Archambeau sur Port-au-Prince dans le cadre du programme de recherche PRCU : https://vimeo.com/224445414 « Lavil andeyo » (La ville en dehors)
  • N’oublions pas le site MédiHAL (https://medihal.archives-ouvertes.fr) petit frère de HAL et inventé par des géographes et des archéologues il y a quelques années à Bordeaux et à Paris, dans le cadre du TGE Adonis devenu Huma-Num (bien connu pour son outil de recherche Isidore) : il y a des vidéo(s) de géographes (trop peu) à visionner et on peut surtout y déposer des photos mais aussi des vidéo(s).
  • le film de Jacques Lévy Urbanité/s (1h17) https://vimeo.com/84457863 disponible aussi en anglais. Le film explore le concept d’urbanité à travers l’observation des villes du Monde, tout particulièrement en Chine. Ce projet théorique ambitieux propose aussi un intense dialogue avec les « villes invisibles » d’Italo Calvino. Il s’agit enfin d’un film-manifeste, une contribution à l’invention d’un langage cinématographique contemporain pertinent pour le travail scientifique.
  • la série Thinking places, là encore avec sous-titres possibles, pilotée par le même Jacques Lévy.

Thinking Places est une série de neuf films scientifiques dont le principe est d’associer, par le langage du cinéma, le discours d’un chercheur travaillant sur l’espace à un lieu que ce chercheur a lui-même choisi parce ce lieu l’a changé. Il s’agit donc d’un dialogue entre deux personnages de cinéma, un penseur-acteur et un lieu. Chaque film est fondé sur quatre règles :
– La personne et le lieu doivent être filmés simultanément.
– Le film comprend un seul plan-séquence
– Le tournage est limité à une seule prise.
– Le lieu filmé est ce dont parle la personne filmée.
La durée est fixée librement par le chercheur lui-même (de moins d’une demi-heure à plus d’une heure).

La formule appelle à être dupliquée par toute personne géographe intéressée. Si certains ou certaines ont été changées par leur appartement ou leur maison de confinement, à votre caméra !

  1. Béatrice Collignon/Ottawa, 32 min, français https://vimeo.com/album/3575603/video/139349603
  2. Jean-François Staszak/Boston, 29 min, français https://vimeo.com/album/3575603/video/140032297
  3. John Agnew/Belfast, 24 min, anglais, sous-titres français https://vimeo.com/album/3575603/video/140032827
  4. Franco Farinelli/Florence, 37 min, italien, sous-titres français https://vimeo.com/album/3575603/video/139431686
  5. Paola Viganò/Courtrai + Anvers, 47 min, anglais, sous-titres français https://vimeo.com/album/3575603/video/140033453
  6. Michel Lussault/Lyon, 57 min, français https://vimeo.com/album/3575603/video/139361302
  7. Augustin Berque/Imintanoute (Maroc), 66 min, français https://vimeo.com/album/3575603/video/139361284
  8. Susanne Rau/Grande Canarie, 37 min, allemand, sous-titres français https://vimeo.com/album/3575603/video/140035483
  9. Jacques Lévy/Séoul, 34 min, français https://vimeo.com/album/3575603/video/139346092

…à suivre…

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close