16e édition _ 2012

 

AFFICHE TEI16

Selection officielle

Cinéma

L’île perdue, de C. Rubens (43’), la Réunion.
Famille, je vous hais…! Encore faut-il connaître toute l’histoire : une île tropicale, un passé de non-dits, une réalité incroyable que l’on découvre en suivant les pas obstinés de la réalisatrice.
De l’autre côté de la plage, de M. Daniel et F.Mazzocco (15’), Aquitaine. Juste derrière le territoire du bronzage, une vie foisonnante et surprenante. L’exotisme à portée de caméra.
Allah Ghaleb, de N. Makhlouf (42’), Kabylie. 
Trois femmes kabyles racontent leurs amours, leurs peines et leurs choix sous l’objectif de leur cousine et nièce réalisatrice.
Pour un panier de truffes, de S. Meinzer (52’), Lot. À la recherche du diamant noir. Une quête obsessionnelle, une passion bien ancrée, mais aussi une économie industrielle, et un filon touristique au coeur du Lot.

L’avenir est là, de J. Bertier (21’), Corse.
Tout un monde vivant au milieu des morts. Une Corse inattendue où l’éternité est aussi une affaire de construction.
La cousine québécoise, de J.S. Séguin (47’), Bourgogne.
Dorothée a quitté son bureau montréalais pour une ferme familiale du fin fond de la campagne bourguignonne. Ici, elle travaille, vit et aime autrement.

La voie des autres, de Fabrice Osinski (52’) Laponie. Qu’arrive-t-il lorsque l’on convie douze jeunes issus de milieux sociaux différents, aux conditions physiques et psychologiques diverses pour une expédition en Laponie ?

La linea invisible, de Lisa Diez Gracia (43’), Mexique. 
Quand le franchissement de la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis devient une mise en scène.

Court-séjour, de Nicolas Archimbaud (60’), Paris.
Hôpital Bretonneau. Un territoire où se côtoient vieux, malades et soignants. Un monde qui s’en va petit à petit, quand les corps ne répondent plus.
Voukoum, de François Perlier (56’), Guadeloupe. 
Qu’est-ce que l’identité ? Comment faire culture avec le passé ?
réalité tragique que l’on joue pour mieux l’exorciser ? Pourquoi chercher des racines et marquer son territoire ? Plongée dans le carnaval des Saintes avec Voukoum.

Photographie

Julien Donada – Nationale 4

Paul Grivas – Sarajevo 1996-2011

Laure-Anne Bomati – Solitudes

Anita Pouchard-Serra – Chronique sans fin d’une table rase

Annabelle Fouquet – Sapmi

Romain Schläppy – Si l’histoire d’un iceberg m’était contée

Lorenzo Lucchini – Essence et forme

Anaïs Marshall – Flâneurs urbains

Florence Alexandrine Doillon – Un projet balnéaire non abouti




Hors Compétition

Les dessous de Madame, film collectif (Arrimastage), 14′

Une réflexion sur “16e édition _ 2012

  1. arrimageasso dit :

    superbes projections ! très bonnes ambiances

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s